Bulletin Hebdomadaire
10 juin 2012


Vie d'Eglise:

Dimanche dernier nous avons étudié:

Le péché


Le verset de la Semaine:

Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l'union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu.
1Corinthiens 5:21



  • Nous étions au nombre de 21 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert 200 euros à la collecte
  • Déficit: 1464 euros



Pensée
Faiblesses de la théorie de l’évolution : la Terre est jeune. (suite)

B. Baggot

- Il est calculé que plus de 14 millions de tonnes de poussière cosmique tombent sur la terre chaque année. Si la terre était aussi vieille qu’on le prétend de nos jours, plus de 16 mètres de poussière couvrirait la surface de la terre. La lune, n’ayant pas d’atmosphère comme celui de la terre, serait couverte d’encore plus de poussière, de sorte que l’astronaute Armstrong, le premier homme à marcher sur la lune, aurait disparu sous cette poussière au premier pas. Il n’en a trouvé que moins d’un centimètre!

- On a constaté que la population d’hommes sur la terre double à peu près tous les 35 ans. Chaque année, la population augmente d’environ 20.000 pour chaque million d’habitants sur la planète. Si l’on commençait avec un couple humain il y a un million d’années, même en tenant compte des guerres, des famines et des pestes, il y aurait sur la terre aujourd’hui approximativement 1 X 105000 êtres humains. (C’est un 1 suivi de 5000 zéros!) Mais l’univers entier ne pourrait contenir que 1 X 10100 personnes. Si, par contre, on acceptent l’idée qu’un déluge mondial eut lieu au temps de Noé, il y a 4000 à 5000 ans, et que l’on commençait ses calculs avec les huit personnes qui sortirent de l’arche de Noé, les mêmes formules permettraient de prédire une population mondiale de 4.34 milliards de personnes.

- L’érosion des continents est trop rapide. Si les continents étaient vieux de quelques milliards d’années, ils auraient été érodés par le vent et l’eau depuis bien longtemps. Le soulèvement des montagnes et les autres processus de recyclage sont bien loin de pouvoir la compenser.

- Les océans ne sont pas assez salés. Chaque année, les fleuves et les courants souterrains du monde entier transportent des millions de tonnes de sel dans les mers du globe, et ce n’est qu’une petite partie de ce sel qui retourne aux continents. Dans les hypothèses les plus favorables aux évolutionnistes, l’âge absolu des océans ne serait au maximum qu’une infime fraction de leurs prétendus milliards d’années.


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Gayle; Michèle Stickley.
  • Notre famille en Christ, à l’étranger :
  • La campagne d’évangélisation ;
  • La colonie de vacances ;
  • Le mariage de Frédéric et Daniela ;
  • Ceux qui passent par une épreuve;
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.