Bulletin Hebdomadaire
27 mai 2012


Vie d'Eglise :

Dimanche dernier nous avons étudié :

Série: le chrétien face aux difficultés de la vie.

Tous pécheurs tous condamnés


Le verset de la Semaine:

« tu as mis devant toi tous nos péchés, et tu mets en lumière tout ce qui est caché. »
Psaumes 90 :8



  • Nous étions au nombre de 28 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert 223 euros à la collecte
  • Déficit: 1395 euros



Pensée
Faiblesses de la théorie de macro-évolution (suite)

B. Baggot

Pas assez de temps

Une deuxième faiblesse de la théorie de l’évolution est qu’elle exige forcément que la terre existe depuis des milliards d’années. Puisqu’elle s’appuie sur un nombre infini de petits changements produits par pur hasard au cours des âges, la théorie de l’évolution ne pourrait pas tenir s’il était établi que la terre est, en fait, relativement jeune. Voilà pourquoi il y a une nette tendance à passer sous silence les diverses preuves suggérant que la terre n’existe que depuis quelques millénaires. S’il était établi que tel était le cas, ce serait une sentence de mort pour la théorie darwinienne. Mais existent-elles réellement de bonnes raisons pour mettre en doute la prétention que notre planète est là depuis des milliards d’années?

Arguments en faveur d’une terre jeune

Au 16ième siècle, l’archevêque Usher, un Irlandais, déclara que a création de la terre avait eu lieu la semaine du 26 octobre, 4004 av. J.-C. Les évolutionnistes s’en moquent. Certes, la Bible ne donne pas les renseignements nécessaires pour faire une telle déclaration. Néanmoins, ceux qui croient au récit biblique de l’origine du monde acceptent beaucoup plus facilement l’idée que la terre soit âgée de six mille à dix mille ans, que la prétention de beaucoup de scientifiques que la terre ait plusieurs millions ou même quelques milliards d’années d’existence. Les scientifiques créationnistes considèrent que beaucoup de phénomènes sur cette planète s’harmonisent mieux avec la théorie d’une terre jeune, surtout quand on tient compte du récit biblique du déluge mondial qui aurait eu lieu il y quelques millénaires, au temps du patriarche Noé. Une telle catastrophe fournirait une explication rationnelle pour beaucoup de conditions géologiques que l’on observe aujourd’hui. Plusieurs phénomènes étudiés par les scientifiques, aussi, s’expliquent plus facilement si l’univers n’est pas vieux des quelques milliards d’années. Dans un article intitulé Faits appuyant l'hypothèse d'une terre jeune, le docteur D. Russell Humphreys présente une douzaine de phénomènes qui «ne peuvent être conciliés avec un vieil univers qu’en faisant une série d’hypothèses improbables et non prouvées; d’autres ne peuvent s’accorder qu’avec un univers jeune». D’autres arguments, comme les suivants, sont présentés sur le site www.answersingenesis.org.


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Gayle; Michèle Stickley.
  • Notre famille en Christ, à l’étranger ;
  • La campagne d’évangélisation ;
  • La colonie ;
  • Le mariage de Frédéric et Daniela ;
  • Ceux qui passent par une épreuve;
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.