Bulletin Hebdomadaire
04 mars 2012


Vie d'Eglise :


Dimanche dernier nous avons étudié :

Annoncer la Bonne Nouvelle

Le verset de la Semaine:

« Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Oui, comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres. Oui, comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres.
A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : à l'amour que vous aurez les uns pour les autres. »
Jean 13.34-35



Bienvenue à tous ceux qui nous rendent visite aujourd’hui !



  • Nous étions au nombre de 14 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert 187 euros à la collecte
  • Déficit: 720 euros



Pensée

La chauve-souris

«Quand vous demandez à un évolutionniste de vous montrer l'ancêtre d'une chauve-souris, il vous montrera, selon toute vraisemblance (comme dans le volume de ZooBooks sur les chauves-souris), une créature mythique avec des membres étirés, reliés par de la peau, planant de branche en branche comme un écureuil volant moderne. Il aurait des pattes sur chacune de ses quatre membres, et pourrait être vu perché sur une branche avec des plis de peau pendants (Wood and Rink, P. 6). Ce que l'évolutionniste ne vous montrera pas, c’est le genre de transition entre les pattes utilisées pour se tenir et courir, et les mains-ailes utilisées pour le vol. Il ne vous les montrera pas parce qu'il n'y a aucun fossile d'une telle créature, et il ne peut pas imaginer à quoi cela ressemblerait. Il ne peut pas également expliquer comment la “survie du mieux adapté” le produirait. À un certain point, la prolongation des doigts antérieurs deviendrait un obstacle à la locomotion quadrupède longtemps avant qu'ils puissent devenir les nervures d’ailes fonctionnelles. Et pourquoi et comment la tête en bas ? Les oiseaux sont très bien perchés la tête vers le haut. Comment la ‘survie du mieux adapté’ transforme-t-elle un animal de haut en bas, avec tous les changements physiologiques nécessaires pour maintenir cette position ? Essayez d’avaler tout en étant accroché la tête en bas. Et qu'arrive-t-il à votre sang après un moment ? Pourtant, les chauves-souris mangent, dorment, et s’accouplent la tête en bas, et beaucoup donnent également naissance dans cette position. «Ainsi, la ‘survie du mieux adapté’ et les ‘mutations’ ne peuvent pas logiquement produire la ‘main-aile’ pleinement fonctionnelle, trouvée même chez les fossiles de chauve-souris les plus anciens connus à ce jour, et peu importe combien de temps on donne à ce processus, ce que Darwin n'avait pas compris. En effet, il avait aveuglément supposé un tel développement, disant ‘je ne peux y voir aucune difficulté insurmontable’ (Darwin, p. 142). Sans la lumière des récentes découvertes de la génétique, il ne pouvait comprendre l’absurdité de son raisonnement.» (Ron Lyttle, "Chauves-Souris et évolution").


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Gayle; Michèle Stickley.
  • Notre famille en Christ, à l’étranger : à Haïti ; en Côte d’Ivoire...
  • L’évangélisation de la Nouvelle-Calédonie.
  • L’évangélisation et la croissance de l’église.
  • Ceux qui passent par une épreuve;
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.