Bulletin Hebdomadaire
21 Novembre, 2010


Vie d'Eglise:


Etude de Romains 2 :17-29

Le verset de la Semaine:

« Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors ; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement ; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. »

Romains 2 : 28-29



  • Nous étions au nombre de 19 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert 112 euros à la collecte
  • Déficit: 4 648 euros



Pensée

Soyez... imitateurs de Dieu comme de bien-aimés enfants.

Éphésiens 5. 1

Nous vous avons... suppliés instamment de marcher d'une manière digne de Dieu.

1 Thessaloniciens 2. 12

Noblesse oblige


Un soldat de l'armée d'Alexandre le Grand s'était fait remarquer pour son manque de courage. On le voyait plus souvent à l'arrière qu'en première ligne. On le signala au célèbre conquérant qui le fit appeler et lui demanda : “Comment t'appelles-tu ? – Alexandre”, répondit le soldat. Le général le regarda dans les yeux et lui dit : “Monte à l'attaque et combats... ou bien change de nom !”

S'il y a une décision qui ne supporte pas l'erreur, c'est bien celle qui engage notre avenir éternel. Chacun doit la prendre, un jour ou l'autre, et c'est la plus importante de toute notre vie. Ne pas se mettre en règle avec Dieu aura des conséquences terribles et éternelles pour tous ceux qui auront négligé de le faire. Car après la mort vient le jugement (Hébreux 9. 27), et dans l'au-delà il n'y aura pas de séance de rattrapage, pas de seconde chance. C'est sur la terre que le sort de l'âme se fixe pour l'éternité.

Parce que nous avons cru, Dieu nous a donné droit à un nouveau titre. “A tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, c'est-à-dire à ceux qui croient en son nom – qui sont nés… de Dieu” (Jean 1. 12, 13). “Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu” (1 Jean 3. 2). Il n'existe pas, dans le monde, de nom plus glorieux que celui-là. Une question se pose alors : notre conduite correspond-elle bien au titre que nous portons ? Y a-t-il un manque de foi dans notre cœur, du relâchement dans notre conduite, un manque d'amour pour nos semblables, un manque d'intérêt pour ce qui concerne Dieu ou trop d'attachement pour nos affaires matérielles ? Alors, ressaisissons-nous. “Nous sommes enfants…, héritiers de Dieu, cohéritiers de Christ” (Romains 8. 17). Noblesse oblige : Nous portons un nom, celui de chrétiens, qui exige un comportement digne du Seigneur.

“… Marcher d'une manière digne du Seigneur afin de lui plaire à tous égards” (Colossiens 1. 10).


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; le neveu d’Alex A. ; Gayle ; Frédéric.
  • Notre famille en Christ, à l’étranger : La Nouvelle-Calédonie ; Haïti ;
  • Le bébé de Tonia et Mario ; le frère de Mavis ;
  • Les études de Frédéric ; les anciens Aimers.
  • L’évangélisation et la croissance de l’église :
  • Ceux qui passent par une épreuve ;
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.