Bulletin Hebdomadaire
12 Septembre, 2010


Vie d'Eglise:


En voyage chez les Romains


Série : la lettre aux Romains

Le verset de la Semaine:

« Que l’amour fraternelle demeure [dans vos cœurs].

N'oubliez point l'hospitalité : car par elle quelques-uns ont logé des Anges, n'en sachant rien.

Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez emprisonnés avec eux ; et de ceux qui sont maltraités, comme étant vous-mêmes du même Corps. »

Hébreux 13:1-3



  • Nous étions au nombre de 13 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert 127 euros à la collecte
  • Déficit: 3748 euros



Pensée

Un homme ranime le visage de son ami.

Proverbes 27. 17

Il est tel ami plus attaché qu'un frère.

Proverbes 18. 24

(Jésus dit : ) Quiconque aura donné à boire seulement un verre d'eau fraîche à l'un de ces petits... ne perdra pas sa récompense.

Matthieu 10. 42

Réconfort


Le Seigneur Jésus, pendant son ministère sur la terre, a connu la solitude morale au milieu d'un monde qui le rejetait. Aussi, les quelques occasions où des personnes l'ont compris, ont-elles été pour lui un vrai rafraîchissement : la Samaritaine lui demandant de l'Eau Vive au puits de Sichar, Pierre le proclamant Fils de Dieu, Marie de Béthanie versant sur lui un parfum de grand prix, le brigand sur la croix le reconnaissant comme Roi...

L'apôtre Paul, fidèle imitateur de Christ, n’a cessé d’encourager les chrétiens dispersés dans plusieurs villes (les Romains, les Corinthiens, les Ephesiens, Les Thessalonicines). Mais il avait, lui aussi, besoin d'être encouragé. Dans une prison à Rome où il attendait le supplice, il écrivit dans sa dernière lettre : “Onésiphore... m'a souvent réconforté et n'a pas eu honte de mes chaînes… Il m'a cherché soigneusement et il m'a trouvé” (2 Timothée 1. 16, 17).

Ce n'était pas une mince affaire que de chercher dans Rome la prison où Paul était enfermé, et la démarche n'était pas sans danger. Aussi cette visite a-t-elle été pour Paul une grande consolation.

Qu'en est-il de nous, chrétiens, aujourd'hui ? Nous sentons-nous seuls, incompris ? Alors, faisons peut-être comme Onésiphore. Approchons-nous de nos frères et sœurs en Christ. Partageons nos soucis nos joies et nos peines, et surtout parlons du Seigneur, de sa fidélité, de ses soins imprévus, des surprises de son amour infini.

N'oublions pas les malades, les personnes âgées, qui apprécieront une visite comme un rayon de soleil dans la solitude de leur journée.


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; le neveu d’Alex A. ; Gayle ; le papa de Didier
  • Notre famille en Christ, à l’étranger : La Nouvelle-Calédonie ; Haïti ;
  • Le futur bébé de Tonia et Mario ;
  • Les études de Frédéric ; les anciens Aimers.
  • L’évangélisation et la croissance de l’église :
  • Ceux qui passent par une épreuve ;
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.