Bulletin Hebdomadaire
18 Avril, 2010


Vie d'Eglise:

Série: David, l'homme que Dieu aimait.


Titre du sermon de dimanche dernier : L’homme qui aimait collectionner les femmes
2 Samuel 11

Le verset de la Semaine:

« Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort. »

Lévitique 20.10


  • Nous étions au nombre de 11 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert à la collecte: 107 euros
  • Déficit: 1564 euros




Pensée

“Les tentations qui vous ont assaillis sont communes à tous les hommes. D'ailleurs, Dieu est fidèle et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces. Au moment de la tentation, il préparera le moyen d'en sortir pour que vous puissiez y résister.”

I Corinthiens 10:13

"Dès ce moment, plusieurs de Ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec Lui."
Jean 6:66

Le chrétien fidèle et persévérant ne manque pas de rencontrer des pièges, des tentations et des séductions. S'il n'en triomphe pas, il ne renonce cependant pas toujours à sa profession chrétienne extérieure. Du moins, c’est ce qu’il pense. Simplement il se retire et ne va plus avec son Seigneur. Il trahit ainsi la vocation qu'il avait faite sienne, pour faire autre chose, suivre un chemin plus large, choisir une vie plus facile. Et pourtant, porter l'opprobre de son Maître et partager Son ignominie sont la force, le privilège et la gloire du chrétien.

Quand le chrétien quitte le chemin étroit et droit, ce n'est donc pas nécessairement pour devenir un incrédule, mais pour suivre un chemin d'à côté, abandonner ce qui était sa vocation véritable. Il se livre alors à ce qui se présente, à ce que l'ennemi avait préparé pour ce moment même où l'amour de l'obéissance a cédé la place à l'amour de soi. Quelles sont les deux causes les plus fréquentes de cette défection?

La première est en nous-mêmes. C'est dans notre vie propre que se trouve le terrain toujours propice aux infidélités, aux désobéissances, aux retours en arrières, d’abord imperceptibles, mais qui deviennent peu à peu des esclavages visibles ou cachés. Combien vite nous nous laissons glisser sur un chemin plus large, dans une vie plus facile! Le courant auquel nous nous sommes livrés finit par nous entraîner. Et nous renions ce que nous avions professé au début.

En second lieu, veillons aux dangers, aux appels, aux influences du dehors, afin que personne ne prenne notre couronne.

Le chemin est étroit; à côté de la vie de l'Esprit, il n'y a pas de place pour la vie propre. Le chemin est droit; il n'est pas possible de prétendre à la vérité et de la prêcher, tout en faisant, dans notre coeur ou dans notre attitude, des compromis avec le monde ou le péché.

Que ni les ambitions de notre coeur, ni les séductions du dehors ne nous fassent quitter le chemin! Si vous êtes en train de vous en éloigner, arrêtez-vous et confessez-le à Dieu, avant qu'il ne soit trop tard.


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; Jean-Claude ; Tammy ; le neveu d’Alex A.
  • La Nouvelle-Calédonie ; Haïti ;
  • Les études et l’installation de Frédéric.
  • Le retour des absents ; les voyages de Leigh-Anna et Nick ;
  • L’évangélisation et la croissance de l’église ;
  • Ceux qui passent par une épreuve : la famille endeuillée à Lille ; Véronique, Alexandre (Rouen)…
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et ses exaucements.