Bulletin Hebdomadaire
14 Fevrier, 2010


Vie d'Eglise:

Série: David, l'homme que Dieu aimait.
1 Samuel 18 à 22.

Titre du sermon de dimanche dernier :
Face au découragement.

Le verset de la Semaine:

« ô Éternel! tu es mon
bouclier, Tu es ma gloire, et tu
relèves ma tête. De ma voix je crie à
l'Éternel, Et il me répond
de sa montagne sainte. Je
me couche, et je m'endors;
Je me réveille, car l'Éternel
est mon soutien.
Je ne crains pas les
myriades de peuples
Qui m'assiègent de toutes
parts.

Psaume de David 3: 4-7


  • Nous étions au nombre de 14 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert à la collecte: 136 euros
  • Déficit: 670 euros




Pensée


Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent.
Psaume 23. 4

Jésus lui dit : En vérité, je te dis : Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

Luc 23. 43

Accompagnement

On parle d'accompagnement des personnes quand celles-ci se trouvent en fin de vie. Dans ces moments difficiles, l'accompagnement consiste à ne pas laisser le mourant seul, et à l'aider en lui apportant soins, écoute, réconfort, sympathie. Du personnel formé pour cela cherche à apaiser celui qui s'en va. écouté, soigné, encouragé ?

Mais les personnes qui s'occupent avec tant de dévouement d'accompagner des mourants savent-elles, elles-mêmes, où elles vont ? Et si elles le savent, peuvent-elles librement parler de Jésus Christ ? Accompagner, oui ! Mais pour aller où ? Une parole de réconfort peut rester bien vide si celui qui la prononce n'a pas de certitude au sujet de l'au-delà.

Jésus Christ seul peut parfaitement accompagner quelqu'un à travers la mort. Il en connaît le chemin. Il l'a lui-même suivi lorsqu'il est entré dans la mort, crucifié sur la croix. Mais il faut avoir eu affaire à lui dans la vie, avant d'avoir affaire à la mort. Sans toujours l'avouer, beaucoup appréhendent ce terme ultime de leur vie. Jésus désire apporter à un mourant, non seulement des paroles de réconfort, mais la paix de la conscience et des certitudes dont la foi peut s'emparer.

Pour le croyant, la mort est un passage qui l'introduit dans la compagnie de son Sauveur jusque dans la maison du Père. Et devant la mort, il peut se souvenir des paroles adressées par Jésus, sur la croix, au malfaiteur repentant : “Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis”.


Prions pour :
  • La guérison et/ou le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; Jean-Claude ; Tammy ;
  • La Nouvelle-Calédonie ; Haïti ;
  • Le nouveau travail de Tania (Lisa et Sara) ; l’installation et le travail de Mario ;
  • Le retour des absents ;
  • L’évangélisation et la croissance de l’église ;
  • Ceux qui passent par une épreuve : la famille endeuillée à Lille ; Véronique, Alexandre (Rouen) et sa maman…
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.