Bulletin Hebdomadaire
15 Novembre, 2009


Vie d'Eglise:

Dimanche dernier nous avons étudié comment échapper à la mort.

Le verset de la Semaine:

« La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. »
Jean 6 :40


  • Nous étions au nombre de 18 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert à la collecte: 59 euros
  • Déficit: 5738 euros


Bon Anniversaire

MARILENA !



Pensée

Voici, au lieu de la paix j'avais amertume sur amertume ; mais toi, tu as aimé mon âme, la retirant de la fosse de destruction, car tu as jeté tous mes péchés derrière ton dos…L'Éternel a voulu me sauver !
Ésaïe 38. 17, 20

Il était perdu et il est retrouvé.
Luc 15. 32

Dans une tranchée à Verdun en 1916

Élevé par des parents chrétiens, Léon ne montrait pourtant aucun intérêt pour les réalités spirituelles. La guerre (1914-1918) l'envoya sur le front où il connut les terribles combats de Verdun. La mort le frôlait chaque jour, mais sa conscience restait fermée aux appels que Dieu lui adressait.

Un jour, assis dans une tranchée avec un de ses camarades, il racontait une plaisanterie douteuse lorsqu'un éclat de grenade frappa son ami en plein coeur. L'homme tomba, mort.

“Je me vois encore, raconte-t-il, dans la tranchée, devant le corps inanimé de mon ami. Je me disais : Il est maintenant devant Dieu. Si nous avions été assis l'un à la place de l'autre, c'est moi qui serais devant Dieu. Je joignis les mains comme l'enfant que j'étais autrefois et je balbutiai : Dieu, ne permets pas que je tombe au combat, avant que je n’aie la certitude de ne pas aller en enfer.”

Dans les maisons en ruines, Léon commença à lire le Nouveau Testament. Il prit la résolution de trouver Dieu et d’apprendre à le connaître et de se soumettre humblement à sa volonté.

Dieu le protégea et il survécut à la guerre. Plus tard, il fit le nécessaire pour se convertir et il se mit au service de son Maître pour annoncer la bonne nouvelle du salut à ceux qui étaient encore loin de Dieu.


Prions pour :
  • La guérison et le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; la mère d’Alex ; Jean-Claude ; Raymond ; Marilèna ; Tammy ;
  • Les étudiants et écoliers ;
  • Le nouveau travail de Tania (Lisa et Sara) ; l’installation et le travail de Mario ;
  • Le retour des absents ; Pamela en mission en Écosse ;
  • L’évangélisation et la croissance de l’église ;
  • Ceux qui passent par une épreuve : la famille endeuillée à Lille ; Véronique, Didier, Alexandre (Rouen) et sa maman, les Middelton…
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.