Bulletin Hebdomadaire
08 Novembre, 2009


Vie d'Eglise:

Dimanche dernier nous avons étudié l’amour de Jésus pour les enfants.

Le verset de la Semaine:

« Laissez donc les petits enfants venir à moi, ne les en empêchez pas, car le Royaume de Dieu appartient à ceux qui leur ressemblent. »
Marc 10:15


  • Nous étions au nombre de 8 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert à la collecte: 55 euros
  • Déficit: 5581 euros


Narsui!



Pensée

« Vraiment, je vous l'assure : celui qui ne reçoit pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera pas.
Là-dessus, il prit les enfants dans ses bras, posa les mains sur eux et les bénit. »

Marc 10:17

"L'Eternel garde les petits."
1 Psaume 116:6

David, auteur du Psaume 116, après ses victoires, aurait pu se considérer comme un chef, un homme qui avait conquis son rang par sa valeur et son courage. Mais il était petit à ses yeux, petit devant Dieu. Du commencement à la fin de sa vie, dans la souffrance comme dans la gloire, il n'a jamais oublié son humble origine, ses infirmités personnelles ; il a toujours su qu'il était l'objet d'une grâce souveraine et imméritée. Avant que Paul l'ait écrit, il savait que Dieu choisit les choses faibles et folles pour anéantir les choses fortes de ce monde, et comme l'apôtre, il savait que lorsqu'il était faible et petit, il était vraiment fort.

Quelle est cette faiblesse? Ce n'est point celle de la passivité, ni celle que donne le formalisme ; ce n'est point celle que produit le péché ou qui est le fruit de la désobéissance à Dieu. Cette faiblesse, c'est la conviction que tout, absolument tout est un don de la grâce de Dieu. C'est la connaissance véritable de soi-même. En tout homme, la chair est toujours inimitié contre Dieu; les capacités humaines, sans la puissance et le contrôle du Saint-Esprit, sont même des obstacles à l'œuvre de Dieu.

Être petit, c'est reconnaître les droits de Dieu sur tout notre être et toute notre vie; c'est la certitude que pour tout ce que Dieu nous demande, pour chaque devoir, Dieu nous donne force et capacité spirituelles. En un mot, c'est à la croix, c'est en Christ crucifié, que commence cette vie que Dieu peut employer comme Il le veut. Dans les difficultés comme dans les bénédictions du service, cette marche humble avec Dieu garde de la défaite d'un côté, et de la présomption et l'orgueil de l'autre côté. Quels que soient le travail, le service, le témoignage et la responsabilité qui nous sont demandés, là où se trouve cette grâce du Saint-Esprit, il y a joie et assurance, reconnaissance et louange, car "l'Eternel garde les petits".


Prions pour :
  • La guérison et le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; la mère d’Alex ; Jean-Claude ; Raymond ; Marilèna ; Tammy ;
  • Les étudiants et écoliers ;
  • Le nouveau travail de Tania (Lisa et Sara) ; l’installation de Ben ;
  • Le retour des absents ; Pamela en mission en Écosse ;
  • L’évangélisation et la croissance de l’église ;
  • Ceux qui passent par une épreuve : la famille endeuillée à Lille ; Véronique, Didier, Alexandre (Rouen) et sa maman, les Middleton…
  • Remercions le Seigneur pour ses bénédictions et exaucements.