Bulletin Hebdomadaire
22 Mars, 2009



Vie d'Eglise:

Actuellement nous étudions le livre des Nombres (chap. 9) :
l’agneau immolé.

Le verset de la Semaine:

« C'est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte ?
Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. «

1 Cor. 5: 6-8


  • Nous étions au nombre de 21 personnes.
  • Notre budget est de 216 euros par semaine.
  • Nous avons offert à la collecte: 51 euros
  • Déficit: 1453 euros

Une collation est offerte après le culte...
Soyez les bienvenus!


C’est l’anniversaire de Sarah Vogt!

Pensée

De Dieu juste et sauveur, il n'y en a point si ce n'est moi.
Ésaïe 45. 21

Celui qui n'aura pas cru sera condamné.
Marc 16. 16

Des pleurs dans la nuit

Lire Exode 12. 29, 30

Nuit solennelle dans l'ancienne Égypte. Des palais comme des chaumières montent des cris entrecoupés de sanglots. Dans toutes les maisons du grand empire, le jugement annoncé par Dieu s'exécute : tous les premiers-nés des familles égyptiennes meurent. Pourquoi ? – Le Pharaon et son peuple refusaient d'obéir à Dieu. Quand Dieu parle, nous prévient, il faut écouter et le croire. Ces familles n'ont pas cru, et elles n'ont pas échappé au jugement de Dieu.

De même aujourd'hui Dieu prévient les hommes que “celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu” (Jean 3. 18).

Évoquons une autre nuit, la plus sombre de l'histoire. Dans un jardin près de Jérusalem, Jésus prie. Sa supplication monte vers Dieu son Père “avec de grands cris et avec larmes” (Hébreux 5. 7). Trois fois, l'Homme parfait, le saint Fils de Dieu, demande à son Père que la souffrance expiatoire de la croix –qui impliquait pour lui d'être abandonné par son Dieu– lui soit épargnée. “Toutefois, ajoute-t-il, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui soit faite” (Luc 22. 42). Mais Dieu ne pouvait pas condamner le péché et épargner celui qui a été “fait péché pour nous” (2 Corinthiens 5. 21). Si Jésus n'avait pas connu dans toute sa rigueur le jugement de Dieu, c'est nous qui, à cause de nos péchés, l'aurions subi. Jésus est mort pour nous, et Dieu, parfaitement satisfait par l'œuvre accomplie par son Fils bien-aimé, l'a ressuscité et l'a élevé dans la gloire. Il assure son pardon à tous ceux qui croient en lui.


Prions pour :
  • La guérison et le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot; Gayle ; Pamela ; Raymond ; Marilèna ; Lisa ; Alexandre (à Rouen)
  • Le travail et l’installation d’Alexandre, de Frédéric, Greg, Tania et Didier.
  • Le retour des absents ; la croissance de l’église ; une salle de culte ;
  • Le soutien financier des prédicateurs et évangélistes.
  • Ceux qui passent par une épreuve ; Sabrina : Dalila ; Maëva ; la maman d’Alexandre.
  • L’Église persécutée