Bulletin Hebdomadaire
17 Fevrier, 2008


Vie d'Eglise:
Nous étudions actuellement l'évangile de Jean

Le verset de la Semaine:

«Lette de l’apôtre Paul Dit :« Je vous exhorte, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. [...] »
1Romains 12:1


  • Nous étions au nombre de 17 personnes.
  • Notre budget est de 250€ par semaines.
  • Nous avons offert à la collecte: 82€
  • Déficit: 1086€

Prochain Évènements:
Les départs et les arrivées: - Tammy, Daniel et leurs filles
Une collation est offerte après le culte : café, jus de fruits, spécialités de tous les pays...

Pensée

Soyez donc imitateurs de Dieu comme de bien-aimés enfants, et marchez dans l'amour, comme aussi le Christ nous a aimés et s'est livré lui-même pour nous comme offrande et sacrifice à Dieu, en parfum de bonne odeur.
Éphésiens 5 :1-2

Marie, qui avait pris une livre de parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux : la maison fut remplie de l'odeur du parfum.
Jean 12. 3

Jérusalem et Béthanie

«Au premier siècle, à Jérusalem, capitale du pays d'Israël, la ville où est le temple de Dieu, les plus hautes autorités religieuses sont réunies : le souverain sacrificateur, les principaux sacrificateurs et les anciens. Là, dans le palais du grand prêtre, ils tiennent conseil “pour se saisir de Jésus par ruse et le faire mourir” (Matthieu 26. 3, 4). Quelle honte ! Ceux qui auraient dû proclamer la gloire de Jésus veulent le mettre à mort.

A quelques kilomètres de là, dans le petit village de Béthanie, plusieurs personnes sont rassemblées dans une maison. Il y a là Jésus, ses disciples et quelques amis. L'heure est grave. De sombres menaces pèsent sur le chemin du Maître. Ces personnes veulent lui témoigner leur affection. “On lui fit donc là un souper” (Jean 12. 2). Et voici qu'au cours du repas, Marie, la sœur de Marthe et Lazare, s'approche de Jésus. Elle tient un vase rempli d'un nard pur, un parfum dont le prix équivaut au salaire d'une année de travail. Elle brise le vase et répand le parfum sur la tête de Jésus, comme on oindrait un roi ou comme on embaumerait un corps. L'odeur emplit la maison. Les disciples s'indignent : “A quoi bon la perte de ce parfum ?” (Marc 14. 4)On aurait pu vendre le parfum et donner l'argent aux pauvres. Non, dit le Seigneur : “Permets-lui d'avoir gardé cela pour le jour de ma mise au tombeau”. Marie a compris quelles sont les priorités : d'abord aimer le Seigneur, l'adorer et ensuite faire du bien aux autres.


Prions pour :
  • la guérison et le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; Jean-Claude ; Gayle ; Marilèna ; Raymond
  • les familles endeuillées ;
  • le travail et l’installation de : Mario et Tonia, Frédéric ;
  • le retour des absents ; la croissance de l’église ; une salle de culte ;
  • l’évangélisation (cours bibliques) et les nouveaux baptisés ;
  • les besoins matériels de chacun (des appartements)
  • les enfants et les adolescents ; les jeunes missionnaires ;
  • le soutien financier des prédicateurs et évangélistes ;
  • l’Église persécutée