Bulletin Hebdomadaire
04 Mai, 2008


Vie d'Eglise:
Nous étudions actuellement l'évangile de Jean

Le verset de la Semaine:

« Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. »
Jean 15:13


  • Nous étions au nombre de 16 personnes.
  • Notre budget est de 250€ par semaines.
  • Nous avons offert à la collecte: 82€
  • Déficit: 2190€

Prochain Évènements:
C’est l’anniversaire de Jean-Claude le 1er mai ! et Werner le 8 mai !!
Si le temps le permet, nous irons au parc.
Une collation est offerte après le culte : café, jus de fruits, spécialités de tous les pays...

Pensée

Ainsi dit l'Éternel, qui t'a créé… qui t'a formé… : Ne crains point, car je t'ai racheté ; je t'ai appelé par ton nom, tu es à moi.
Ésaïe 43. 1

Jésus, l'ayant regardé, dit : Tu es Simon, le fils de Jonas ; tu seras appelé Céphas (ce qui se traduit par : Pierre).
Jean 1. 42

Par mon nom

Si une personne que je respecte ou que j'admire s'approche de moi et se souvient de mon nom, je suis touché par l'intérêt qu'elle me porte ainsi.

Depuis que je suis à Christ, je suis connu et aimé pour moi-même. Jésus connaît bien mon nom, celui que je porte depuis le jour où il m'a fait entrer dans le monde. Il m'aime, non pas pour ce que je vais devenir, mais tel que je suis, et ceci parce que la source de l'amour est en lui. Dans un monde où la vie humaine est quantifiée en termes de productivité ou de coût, mon Sauveur m'attribue une valeur intrinsèque, immuable, parce que liée au prix qu'il a lui-même payé pour moi.

Oui, le Seigneur me connaît bien, sa grandeur ne l'éloigne pas de moi. Quel que soit mon état, il se souvient de mon nom et de ses plans d'amour pour moi.

Il peut m'arriver de perdre le contact avec lui, par exemple parce que j'ai recherché autre chose que sa communion. Il s'approche alors de moi, comme autrefois de son disciple Pierre, et me dit en m'appelant par mon nom : “M'aimes-tu ?” Si je suis prêt à lui répondre sans rien lui cacher, je retrouverai la joie de sa présence avec, peut-être, comme son disciple, une marque de


Prions pour :
  • la guérison et le moral des malades : Jean-Marie et Suzanne Frérot ; Jean-Claude ; Pamela ; Perline ; Sofia et ses enfants ; Raymond ; Philippe ; Tammy ; Gayle ;
  • le travail et l’installation de : Mario et de Frédéric.
  • le retour des absents ; la croissance de l’église ; une salle de culte ;
  • l’évangélisation (cours bibliques) et les nouveaux baptisés ;
  • un appartement pour Mavis, Alex et Caleb (+ la grossesse) ;
  • les enfants et les adolescents ; les jeunes missionnaires ;
  • les examens de Lilya et Narsu ;
  • le soutien financier des prédicateurs et évangélistes ;
  • l’Église persécutée