Bulletin Hebdomadaire
18 juin 2006

Rappelons-nous dans nos Prières, de :

*Hagar : pour que son mari puisse trouver un nouveau travail qui ne l’occupe pas le dimanche.
*Caleb & Alex : les nouveaux assistants missionnaires, pour leur travail ici.
*Sophia : pour le travail de son mari et pour toute sa famille .
*Alex : pour que Dieu augmente sa foi.
*Perline : pour sa santé, pour son titre de séjour et pour ses enfants à Madagascar.
*Jean-Claude : pour sa santé et sa dépression.
*Pour le travail de l’église à Strasbourg, pour qu’elle continue à grandir.
*Mario : pour son travail
*Laetitia : pour sa dépression
*Myriam : pour qu’elle puisse trouver un travail.
*Stanislav: pour sa sœur et pour la santé de sa mère.
*Pamela: pour sa foi et sa famille.
*Ann-Pascale: pour son Père qui est à l’hôpital.


Annonces:

Si vous désirez des sermons audio sur cassettes, l’église de Verviers se propose de vous en envoyer. Ils enregistrent les exhortations apportées chaque dimanche, par Jean-Marie Frérot. Il vous suffit d’en faire la demande auprès de Daniel. Le prix d’envoie est de 2 euros et le cout de la cassette est d’1 euros.


Évènements Suivants :
Le dimanche 25 juin, nous aurons une petite fête pour célébrer la naissance de la fille d’Hagah. A cette occasion, tous ceux qui souhaiteront lui offrir un cadeau le pourront.
Anniversaires :
    Juin :
  • 21- Fedner
  • 23- Pamela

Le verset de la Semaine : « Or, à celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui la gloire dans l’Église et en Christ-Jésus, dans toutes les générations, aux siècles des siècles. Amen. » Éphésiens 3: 20-21
Signes vitaux de l’assemblée :
*Nous avons offert à la collecte : 260€
*Nous étions au nombre de : 25 personnes
Notre Budget nécessite :
250 € par semaine.

Déficit pour cette semaine: 0€
Déficit à ce jour, pour 2006 : 1824€

L’anarchie d’Abimélek

(Juges 9:5a) Il est estimé que plus de vies furent perdues par les guerres au 20ème siècle, qu’à n’importe quelle autre période. Selon des études récentes, le nombre des victimes s’élève à 35 million de personnes. Ceci semble raisonnable puisqu’à deux reprises, la planète fut plongée dans des conflits mondiaux. .

Toutefois, aussi choquante que soit cette statistique, le nombre des gens tués par leurs propres dirigeants est bien plus effrayant. Assoiffé de pouvoir, on raconte que Staline a fait tuer plus de 30 millions de ses concitoyens et que Mao Tsé-toung est à blâmer pour 45 millions de morts.

Matthew Henry a dit un jour : « L’ambition du pouvoir rend les hommes bêtes, il rompt les liens précédemment créés par l’affection naturelle, les interdits sains fournis par la conscience. Celui qui en est atteint sacrifie pour atteindre ses propres desseins, ce qu’il a de plus sacré et de plus cher. Elle change un homme, autrement doux, en une véritable brute ! »

Avec ces mots, le fameux théologien introduit ses lecteurs à l’histoire d’Abimélek, le fils de Gédéon. Selon les Écritures, Abimélek fut responsable de la mort de 70 de ses propres frères, afin d’assurer son règne. Par un stratagème machiavélique, il réussit à faire disparaître toute compétition dans sa famille, mais il abrogea aussi la paix et la tranquillité dont le peuple jouissait, grâce à la direction dédiée de Gédéon, son père.

Cette histoire est une mise en garde pour chacun de nous. Bien qu’en général nous ne soyons pas tentés de tuer pour avoir plus de pouvoir, plus de contrôle, souvent ces aspirations sont quand-même un facteur influant dans nos décisions. Nous avons parfois aussi tendance à faire et à dire des choses peu scrupuleuses pour nous apporter du prestige au travail, dans la communauté, ou même dans la famille. Au vu de ces dangers, nous devons demander à Dieu d’ouvrir nos yeux sur ces tendances et lui demander de la force pour les vaincre.

« Il se rendit dans la maison de son père à Ofra et, là, il tua ses frères, les soixante-dix fils de Yeroubaal, sur le même rocher. » (Juges 9 : 5a)

Précédent | Suivant